Le 8 janvier 2020
Histoires d'explorateurs

Les grandes explorations de 2019


Par Marine


Explora Project
Partage cet article

Nous avons tous entendu parler de l’incroyable traversée de l’Arctique de Mike Horn et son compagnon Boerge Ousland ou encore de l’alpiniste Nirmal Purja (Nims Dai) qui a réussi à gravir les 14 sommets de plus de 8.000 m de la planète en moins de sept mois. 

L’année 2019 a été riche en exploits mais certaines expéditions sont très peu médiatisées mais néanmoins spectaculaires ! 

Matthieu Tordeur : Traversée du pôle sud en solitaire 

Matthieu Tordeur compte parmi nos ambassadeurs Explora Project !
 
À 27 ans, il est le plus jeune explorateur au monde et le premier français à avoir rallié le pôle Sud en solitaire, sans assistance ni ravitaillement. Le 13 janvier 2019 à 12h15, après 51 jours d’expédition, le défi est largement relevé !
 
« Je me sens à la fois extrêmement privilégié d’être ici et tellement chanceux d’avoir eu la tête et les jambes pour réussir un tel défi. »
 
Après cette incroyable prouesse, le jeune explorateur est tout simplement entré dans l’histoire.  Au total, Matthieu Tordeur aura parcouru pas moins de 1150 km à skis, seul à travers des paysages aussi spectaculaires qu’incontrôlables, en tirant derrière lui, une pulka d’environ cent kilos à la seul force des jambes. 

Marek Holeček et Zdeněk Hak : Première ascension de la face nord-ouest du Chamlang (7321m)
 
Après 3 semaines d’approche et d’acclimatation, Marek Holeček et Zdeněk Hak, deux alpinistes tchèques, réussissent le pari d’ouvrir une nouvelle route sur la face nord-ouest du Chamlang, un sommet de 7321 m au Népal le 21 mai 2019. Un sommet gravit la première fois en 1962 par le Japonais So Anma et Pasang Phutar Sherpa, le Chamlang n’a jamais vu grand monde.

Partis de leur camp avancé à 5300 m, ils auront mis 8 jours pour escalader une ligne directe de 2000 m.
Une voie inédite en style alpin (sans assistance) pour une cordée qui avait toutes les cartes en mains pour réussir. L’Himalaya est constituée de centaines de sommets vierges, d’innombrables faces inexplorées et des sommets fascinants qui n’ont jamais été atteints. 
Malgré des conditions difficiles (rochers friables, mauvaise neige, brouillard) qui leur a fallu une nuit supplémentaire sur la paroi (sans nourriture), les deux aventuriers n'ont jamais renoncé. 

Un duo qui fonctionne puisqu'ils avaient déjà ouvert une nouvelle voie sur le Gasherbrum I en 2017. Une prouesse qui leur a valu l’admiration de la communauté des alpinistes et un piolet d’Or.

Jean-Jacques Savin : Traversée de l’Atlantique en tonneau

Du côté français, Jean-Jacques Savin (72ans), a réalisé la première traversée de l’Atlantique…en tonneau ! Après 4 traversées de l’Océan Atlantique en voilier, cet aventurier (ancien militaire) a décidé d’entamer un nouveau périple dans un tout autre type d’embarcation.  

Fabriqué dans un petit chantier naval d’Arès en Gironde, mesurant à peine trois mètres de long et aménagé pour l’occasion en véritable petite habitation plutôt originale (6m²), cet explorateur est parti de l’île d’El Hierro dans les Canaries, le 26 décembre 2018, pour atteindre la mer des caraïbes, 122 jours et 9 heures plus tard (le 3 mai 2019), par la seule force des courants. 

« Après 122 jours et neuf heures, le méridien me positionne dans la mer des Caraïbes. La traversée est terminée. Merci à tous », annonce le septuagénaire par email.

Pris en charge par un remorqueur français venu spécialement pour l’occasion, Jean- Jacques Savin est arrivé en Martinique, sa destination finale, après plus de 4 mois de périple inédit, ballotté par les courants d’un océan impétueux.

Lire plus d’articles