Le 7 juillet 2020
Conseils & préparation

5 astuces & conseils pour réussir tes photos en montagne !


Par Marine


Explora Project
Partage cet article

Passionnés d'outdoor, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir ramener des souvenirs "visuels" de nos aventures dans nos téléphones et appareils photos. Que ce soit des paysages, des activités sportives, des animaux ou des portraits, on immortalise à peu près tout !

Si le téléphone intelligent a contribué à la démocratisation de la photographie, il limite notre capacité à capturer des images à couper le souffle. Cependant, un véritable appareil photo numérique requiert un minimum de technique et d’entraînement pour en tirer pleinement avantage !

On vous donne 5 astuces & conseils pour réussir vos photos outdoor !

1. TROUVER LE BON APPAREIL
Le prix ne veut pas tout dire. Il faut avant tout déterminer le genre de photographe qu’on désire être et comprendre que chaque gamme et type de modèles répondent à des besoins différents. Souvent, la qualité d’une image ne dépend pas de l’appareil utilisé, mais de l’émotion qui se dégage de cette dernière, du message qu’elle véhicule.

Si on veut des résultats professionnels, on choisit un modèle reflex pour sa qualité d’image supérieure, la possibilité de changer les objectifs et l’impression grand format. Ils sont cependant lourds, massifs et moins rapides. Dans une catégorie de prix similaires, on trouve les hybrides, qui présentent des caractéristiques semblables, mais sont plus compacts. Dans une gamme de prix inférieur, un modèle compact plus classique offrira tout de même de plus belles images qu’un téléphone.

2. ÊTRE PATIENT
Plusieurs semaines, voire quelques mois, peuvent être nécessaires avant de bien maîtriser un nouvel appareil et ainsi en profiter à son plein potentiel. On oublie le mode automatique, et on va fouiller un peu partout dans son appareil pour en connaître toutes les fonctionnalité. Au lieu de supprimer les moins bonnes prises sur le coup, il peut être formateur de les conserver pour ensuite les analyser sur un ordinateur. Vous serez en mesure de constater et de comprendre vos erreurs.

3. MAÎTRISER LES NOTIONS DE BASE : Exit le mode auto !
Le diaphragme : mécanisme qui se trouve à l'intérieur de votre objectif par lequel passe la lumière pour y être dirigée vers le capteur de l'appareil photo. Celui ci s'ouvre et se ferme laissant passer plus ou moins de lumière.
La vitesse d’obturation : c'est le temps pendant lequel l'obturateur s'ouvre au déclenchement, c'est à dire le temps pendant lequel votre capteur est exposé à la lumière. Plus la vitesse est élevée, moins le temps pendant lequel vous ouvrez la "fenêtre" sera long donc moins vous laissez rentrer de lumière.
La sensibilité ISO : c’est la sensibilité du capteur à la lumière, c’est-à-dire que pour un même couple ouverture et vitesse d’obturation, une sensibilité ISO plus élevée augmentera l’exposition du cliché, c’est-à-dire que l’image sera plus lumineuse. Lorsque sa valeur diminue, on se rapproche de la sensibilité naturelle du capteur et on réduit le niveau de bruit (netteté) dans la photo. Il faut donc apprendre à jouer avec les ISO afin de trouver la netteté désirée.

4. RÉUSSIR SON CADRAGE
Apprenez d'abord à prendre votre temps avant de cliquer ! Observez le paysage pour trouver le meilleur angle pour votre photo.
Pour un cadrage parfait, vous devez respecter la règle des tiers. L’image doit comporter de préférence un premier plan, un arrière-plan et un sujet fort qui est placé dans l’un des tiers de la photo.
Pour cela, il faut imaginer que le cadre de la photo est divisé verticalement et horizontalement en 3 parties, formant donc 9 parties identiques. Les points forts d’une photo se trouvent au niveau des points de rencontre des verticales et des horizontales. Ainsi, l’élément fort de votre photo (un refuge de haute montagne ou un randonneur) devra être placé sur l’un des ces points pour avoir plus d’impact. On évitera donc de centrer notre sujet.

5.  TROUVER L'INSPIRATION
C’est peut-être l’étape la plus difficile, et en même temps la plus indispensable si vous voulez faire de meilleures photos outdoor. Photographier, c’est créer. Et bien sûr, mettre en lumière sa créativité. C’est donc être inspiré et quelque part inspirant. Un petit conseil pour trouver l’inspiration : poser vous la question « qu’est ce que j’ai envie de montrer à travers mes photos ? »

N'hésitez pas ensuite à tenter des cadrages un peu fous, insolites, osés, ambitieux ! Allongez-vous sur le sol pour faire une photo, même si vous pensez avoir l’air stupide aux yeux des gens, peu importe ! Ce qui compte, c’est le rendu final de votre image.

Suggestions d'expéditions

Lire plus d’articles