Alex

Alex est un passionné et si il y a un bien un objet dont il ne se sépare jamais, c'est sa voile de kite. Même si elle lui a valu le titre de champion du monde en 2014, c'est avant tout dans le partage qu'Alex trouve son bonheur. Depuis 15 ans, il enseigne cette pratique sur les vagues en été et sur la neige en hiver. Fin pédagogue et aventurier, il prendra plaisir à vous raconter ses anecdotes durant des traversées en snowkite de plusieurs jours en Norvège ou en Finlande.

Devenir guide/moniteur, un rêve d’enfant ?
L'envie de partager ma passion a commencé jeune en bateau. En découvrant le kite sur Terre puis sur neige en 2005 j'ai vite passé le monitorat en Snowkite, comme une évidence. Et je trouve ca toujours intéressant surtout dans un projet d'expédition.
 
Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ?
Le bureau est tout juste exceptionnel, même sous la neige ou quand les conditions sont très froides j'ai toujours conscience d'évoluer dans un environnement extraordinaire que ce soit en Norvège, en Finlande ou au col du Lautaret ... 
 

"C'est important de sortir de sa zone de confort, tout en restant humble face aux éléments."



Quelle est ton expédition la plus marquante ?
La première expédition en Finlande avec un ami d'Université en 2012, quand tout était à découvrir et que nous avions passé 10 jours en itinérance entre nuit en tente et refuge, c'était super excitant !
 
Quelle a été ta plus belle rencontre ?
Il n'y en a pas qu'une en particulier mais à chaque fois que l'on se retrouve face à des animaux en liberté c'est juste magique, que ce soit les Rennes à l'étranger, ou les chamois et les bouquetins dans les Alpes, je suis systématiquement fasciné par ce moment d'observation mutuel que l'on peut vivre avant que chacun suive son chemin de son côté.
 
Aimes-tu te fixer des défis toujours plus fous les uns que les autres ?
C'est important de sortir de sa zone de confort, tout en restant humble face aux éléments. J'aime me lancer des défis sans avoir peur de renoncer quand les conditions ne le permettent pas. Quand on peut se permettre de s'aventurer dans le froid en autonomie plusieurs jours c'est là que ce sport prend tout son sens.
 
Quel est ton secret pour garder la forme ?
Des réveils musculaire quasi quotidien, des étirements le soir, une alimentation et une hydratation continue pendant l’effort sont déjà une bonne base, mais s'il y avait un secret, ce sont "les algues de l'ile de Ré", consommées dans les plats avant et pendant l'expédition ou en barre céréalière, le tout mélangé avec des noix, amandes... c'est bon et niveau apport nutritif on est au top ! 
Viens me retrouver !

Expédition menée