Patrick


Une évidence, amoureux d’espaces sauvage, j’ai eu la chance dès mon plus jeune âge de pouvoir vivre mes passions liées à la nature et au sport. Des origines Briançonnaise par mon grand père maternel et natif d’Aix en Provence, l’appel des cimes s’est très vite fait ressentir. Après un passage chez les Eclaireur Skieur du 159 RIA en 1988, je me retrouvais dans le milieu professionnel dès 23 ans. Le socle de cette voie fut très clair : le plaisir et la volonté de partager et de transmettre. Après un passage de 18 ans au sein du bureau des guides de La Grave, je créais avec des copains notre Bureau Montagne en 2012. Depuis 1997, je suis formateur du Pôle Montagne au CRET de Briançon, ce qui me permet de rester au contact des futurs professionnels de la montagne et comprendre son évolution. Le ski sous toutes ses formes est aussi une de mes passions, j’ai été patrouilleur sur les Vallons de la Meije et je fais partie de l’organisation du Derby de la Meije notamment comme responsable sécurité course. Comme au premier jour, j’aime guider et amener à l’autonomie des personnes en trekking, en raquettes, en trail ou « Fast-hiking ». Tout ce chemin m’a offert le privilège de découvrir, de me perdre parfois et de vivre intensément sur de nombreuses régions du globe.

Devenir guide, un rêve d’enfant ?
Je n’en ai pas le souvenir, mais j’étais porté par le sport et très tôt par les richesses de la nature et ses préceptes. Dès 6 ans, j’allais en montagne régulièrement pour randonner et skier.

Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ?
La sensation de liberté et le fait que nous nous sentons vivre ! le plaisir de partager et de faire découvrir la beauté et la fragilité de notre terre. Etre une passerelle entre différentes cultures.

Quelle est ton expédition la plus marquante ?
Chacune a ses spécificités et nous offre de beaux souvenirs, comme par exemple le sourire « d’Arsouille » petit-bout de 9 ans arriver sur des objectifs 3000 ou encore en 2019 revoir l’émotion d’Amandine 70 ans au sommet du Mount Whitney 4421m après 18 jours de traversée en autonomie du John Muir Trail USA. Tout ceci reste gravé dans notre esprit.

Quelle a été ta plus belle rencontre ?
Celle faite chaque jour avec la ou les personnes que je guide.

Aimes-tu te fixer des défis toujours plus fous les uns que les autres ?
C’est impératif, pour mes 50 ans je partais en solo et en autonomie sur le Pacific Crest Trail, en 2022 ou 2023 un autre trip sera d’actu. Sans aller au bout de la terre, plusieurs fois par ans avec des collègues nous repérons et créons des itinéraires, nous tâtonnons des passages possibles loin des cheminements classiques…

Quel est ton secret pour garder la forme ?
L’Optimisme, du bon vin et des rires ! Toujours être actif, footing, marche, grimpe, skating, ski de rando…

Quel est ton modèle/ton inspiration dans la vie ?
Deux personnages découverts aux travers d’ouvrages étant jeune Myamoto Musashi  (figure mythique de la culture japonaise) et Ernest Shackleton (explorateur – expédition endurance) m’ont certainement inspiré.

Suggestions d’expédition.

Contact

Une question ?
N'hésite pas à contacter l'équipe !