Le 30 octobre 2019
Histoires d'explorateurs

Monténégro à vélo, 10 jours pour découvrir un pays autrement


Par Estelle


Guide
Partage cet article

Nous sommes partis en septembre 2019 pour vivre une nouvelle expérience, un nouveau type de voyage que nous n’avions jamais essayé : le voyage en autonomie totale à vélo. Nous sommes partis vivre cette expédition en partenariat avec Explora Project pour découvrir le Monténégro, 10 jours pour découvrir le pays autrement. Vous trouvez dans cet article toutes les informations concernant notre voyage, le voyage à vélo, notre ressenti et notre itinéraire.

UN VOYAGE À VÉLO EN AUTONOMIE TOTALE

Le voyage a vélo, on l’a toujours vu en voyageant en van et en se disant en croisant de voyageurs à vélo sur la route “olalala ils sont quand même bien courageux ceux-ci” ! Alors cette fois, c’était à notre tour de vivre l’expérience et de se lancer dans le voyage à vélo en autonomie totale grâce aux sacoches que l’on accroche sur le vélo. Nous sommes partis avec l’agence de voyage Explora Project dans le but de filmer et de documenter leur expédition. C’est donc Camille, notre de guide de chez Explora qui a élaboré le tracé que nous avons suivi et qui nous a aiguillé tout au long du voyage. 

En autonomie totale à vélo, cela veut dire que tout ce que tu emportes, tu vas de voir le ranger dans tes sacoches et le porter avec toi durant toute la progression. Donc le gros point c’est le poids et la gestion de ce que tu emportes avec toi. Un peu plus bas dans l’article tu retrouves le listing de tout ce que nous avons pris avec nous. 

LOGISTIQUE POUR LE MONTÉNÉGRO À VÉLO

Comme nous avons l’habitude en général de voyager en van et donc d’emporter tout ce dont nous avons envie, il a fallu un peu se restreindre à vélo. Il faut bien garder à l’esprit que tout ce que tu emportes, tu vas devoir le porter ensuite, c’est donc bien le minimum que nous avons emporté avec nous en sachant que nous devions réaliser aussi les photos et vidéos pour Explora project et donc porter notre matériel de tournage avec nous. Nous sommes très contents de ce listing car nous avons tout utilisé !
 
Matériel par personne :
  • 1 paire de basket
  • 1 paire de tong/crocs
  • 3 paires de chaussettes
  • 3 sous vêtements 
  • 1 paire de gant de vélo
  • 1 casque
  • 1 casquette
  • 1 paire de lunette
  • 1 cache cou
  • 2 cuissards courts
  • 1 pantalon imperméable 
  • 1 short 
  • 3 t-shirts
  • 1 veste ou pull
  • 1 veste imperméable
  • 1 doudoune legère

Matériel de campement : 
  • 1 tente
  • 1 sac de couchage 0°
  • 1 kit de rechange pour la nuit
  • 1 matelas de sol 
  • 1 tasse
  • 1 assiette de camping 
  • 1 cuillère
  • 1 briquet 
  • 1 lampe frontale 
  • 1 poche à eau 
  • 2 gourdes de vélo

Matériel photo/vidéo : 
  • 2 GoPro + supports
  • 1 drone Mavic 2 + filtres + batteries
  • 1 Sony A7III
  •  1 stabilisateur Osmo Pocket
  • 1 GorrilaPod
  • 1 lightening pour iPhone 
  • 1 peach design (fixation sur sac à dos)

Autres :
  • 1 baume à lèvre
  • Créme solaire
  • 1 serviette microfibre
  • 1 rouleau de papier toilette 
  • 1 mini trousse de toilette (savon solide, brosse à dent, dentifrice, brosse…)
  • 1 livre de poche 
  • 1 maillot de bain 

Gardez à l’esprit que plus on est chargé, plus la progression et les montées seront difficiles !

RÉCIT DE 10 JOURS POUR DÉCOUVRIR LE MONTÉNÉGRO À VÉLO

JOUR 1 : Arrivée à Dubrovnik - Croatie 

Vol jusqu’à Dubrovnik. Transfert en bus entre l’aéroport et la guesthouse. Prévoyez un vol tôt si vous souhaitez visiter un peu la ville (qui vaut le détour).
Rencontre avec le groupe vers 16h, présentation de l’expédition et de l’itinéraire. Préparation des vélos.

Balade dans la ville et diner en bord de mer. Nuit en guesthouse.



JOUR 2 : 

Pour une première étape en vélo sacoches, rien de mieux que de parcourir 95 km entre Dubrovnik et Kotor !  Une fois sortis de la circulation autour de Dubrovnik, on se retrouve vite dans la campagne croate, pour attaquer notre premier col, bien physique, surtout avec la chaleur du bord de mer. Nous redescendons ensuite en direction du Montenegro, ou nous passons la frontière. Nous arrivons ensuite en bord de mer à nouveau, et après un passage en ferry, rentrons dans la baie de Kotor. Un beau cadeau d’arrivée ! 



JOUR 3 : 

Visite de Kotor, ville classée au patrimoine de l’UNESCO en matinée puis départ pour le Parc National de Lovćen. Une seconde montée longue et sportive, récompensée par une vue imprenable sur la Baie de Kotor. Une fois dans le parc, nous redescendons pour dormir dans un camping au plein coeur des montagnes.

JOUR 4 : 

Après un petit déjeuner savoureux, nous continuons notre route vers les célèbres lacs de Skadar. Nous commençons par une magnifique descente dans la forêt, entre ombre et soleil, avant d’arriver vers les lacs. Puis nous reprenons les routes de campagne, avec un dépaysement total, pour arriver à la frontière Albanaise. Ce soir la, n’ayant pas de camping prévu, nous nous arrêtons dans un petit village, et demandons aux habitants du village ou nous pouvons planter notre tente. Nous camperons finalement à côté du terrain de foot, pour une nuit inoubliable en Albanie. 



JOUR 5 : 

Nous nous mettons en route en direction du parc national de Prokletije. Aujourd’hui, c’est l’étape avec le plus gros dénivelé : Pas loin de 2000 mètres de montée nous attendent, sur une route récente et peu fréquentée. Quel plaisir de rouler sur les routes albanaises. Les locaux sont accueillants, curieux, et nous encouragent à coeur joie. Après une journée éprouvante, nous passons la nuit en camping, près de la frontière.


JOUR 6 : 

Nous passons de nouveau au Monténégro et nous rendons au parc de Prokletije, ou nous en profitons pour explorer les environs, et se reposer pour l’étape de lendemain, qui sera la plus longue de l’éxpedition.  


JOUR 7 : 

Grosse journée de vélo aujourd’hui, pour rejoindre le début de la rivière Tara. Nous partons pour 120 kilomètres de route, sur un parcours plutôt plat, avant de finir par une dernière montée à la tombée du jour. La douche du soir au camping était bien appréciée ! 

JOUR 8 : 

Nous longerons la rivière Tara, qui serpente dans le canyon le plus profond d’Europe (1300 mètres),avec ses points vues saisissants, durant 60 km. Nous arrivons enfin au célèbre pont de Durdevica, ou nous passons la nuit. 

JOUR 9: 

Une dernière montée nous attend avant d’arriver au Durmitor. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le parc national de Durmitor offre une variété de paysages à couper à souffle. Nous partons explorer le Black Lake, un lac accessible mais magnifique, près du village de Durmitor. 
Nous profitons d’une nuit en Eco Lodge, dans des petits chalets très confortables. Un bonheur après plusieurs nuits en tente ! 


JOUR 10 : 

Qu’est ce que ça fait du bien de dormir dans un vrai lit ! On se réveille dans notre petite cabane ressourcés et prêts à attaquer une nouvelle et dernière journée de vélo. On profite de ces derniers instants, les paysages sont reposants…

 
JOUR 11 : Retour en navette jusqu'à Dubrovnik

C’est avec un peu de nostalgie que l’on charge nos vélos sur la navette pour retourner à l’aéroport de Dubrovnik où l’on décollera pour la France. Un très beau voyage qui se termine, le sourire sur les lèvres d’une belle découverte et de belles rencontres !

Lire plus d’articles