Le 22 janvier 2020
Conseils & préparation

Ski-kite : ce qu'il faut savoir pour débuter !


Par Marine


Explora Project
Partage cet article

Avis aux amateurs de glisses et assoiffés de grands espaces ! Connaissez-vous le ski-kite ? 

Les règles sont simples : glisser sur la neige en se faisant tracter par le vent avec sa voile de kite avec comme support de glisse, des skis ou un snowboard. Un sport conçu pour les amoureux de glisse et de vitesse avec en bonus le plaisir de pilotage d'une voile. Ce pouvoir incroyable de pouvoir jouer avec les reliefs sans interruption, glisser sur la neige vierge, autant sur le plat qu'en terrains vallonnés ou en traversée ( comme notre expédition au Sarek, une traversée de 150 km sur ce désert polaire !)

L'équipement :

Cette discipline plutôt écolo demande tout de même un peu de matos :
  1. Skis ou snowboard comme en alpin avec fixations, chaussures, casque, tenue de ski classique
  2. Harnais d'escalade : qui vous permettra d'être relié à votre voile
  3. Voile : plus proche du cerf-volant que du parapente, si vous tombez, la voile viendra se rouler au sol pour ne plus présenter de prise au vent. Pour débuter, une voile est comprise en 4m² et 6m². Idéale pour apprendre en douceur et ne pas passer son temps à manger de la neige! Grâce au harnais, la traction ne se repose pas uniquement sur la force de vos bras 💪 Pas besoin de soulever de la fonte tous les jours pour se permettre de pratiquer le ski-kite !

La technique :

Il n’est pas nécessaire d’avoir une première expérience en kitesurf pour faire du ski-kite. Il faut cependant avoir un bon niveau de ski : avoir de l’équilibre, maîtriser sa vitesse, les virages,et savoir gérer les variations du type de neige. Aussi, il est beaucoup plus facile de débuter cette discipline avec des skis plutôt qu’un snowboard pour pouvoir se déplacer en « patineur » ou « escalier ». En ski-kite, on vous apprendra également à observer le vent en montagne. Un kiteur doué n’est pas beaucoup plus sportif qu’un skieur alpin mais a beaucoup plus de connaissances sur le vent et les courants d'air.

5 conseils pour bien débuter :

  1. La meilleure pratique du ski-kite est sur terrains vallonnés et en traversée. Pas de risque d’avalanche, on peut s’amuser en toute sécurité. 
  2. Restez motivé, vous y arriverez ! On ne vous cache pas qu’au début vous serez bien loin des performances d’Alex Robin, notre guide champion du monde dans la discipline mais ne vous découragez pas, sous tutelle d’experts, quelques heures suffisent pour avoir les premières sensations de glisse. 
  3. Une voile de kite n'est pas un parapente. Utilisez le plutôt comme un cerf-volant!
  4. Il faut passer du temps sans les skis à faire voler la voile avec un vent léger avant de réussir à sillonner la montagne comme un expert.
  5. Ne dépliez pas votre kite dans le vent fort (30km/h) on s’en souvient encore lors de notre traversée du Sarek !
  6. Conseil bonus : n’essayez pas de monter les pentes, cela peut se révéler dangereux. Orientez vous vers du terrain plat ou idéalement plat montant. Faites très attention à votre environnement : Rochers, Falaises, lignes électriques, promeneurs, routes..

Où pratiquer le ski-kite ? 

Il y a beaucoup d’endroits propices à la pratique de cette discipline comme le col du Lautaret ( sur lequel nous proposons notre initiation à la discipline), Val Cenis, dans le Queyras, le Vercors, sur les hauts plateaux de l’Aubrac ou encore dans les pays nordiques comme la Suède ou la Norvège ( avec notre traversée du Sarek).

Les dérivés

Il existe aussi des cousins proches du ski-kite assez incroyable ! Parmi ces dérivés, nous pouvons compter le speed riding ( avec une voile de type parapente, alternant vol et glisse), le landkite (avec longboard à grosses roues), le kite ice skating ( sur les lacs gelés de Laponie ou Canada, patin à glace au pied). 

Maintenant, à vous de jouer 🤙

Suggestions d'expéditions

Lire plus d’articles