David


Mieux vaut avoir raison approximativement que se tromper précisément !

Arrivé à la montagne par l'escalade qui est un formidable moyen de découvrir des lieux encore épargnés par le tourisme massif, j'ai passé les diplômes de moniteur d'escalade puis de guide parallèlement à des études d'histoire. Axé principalement sur la performance au début, j'ai gravi plus de 250 voies en 8ième degré jusqu'au 8c, avec l'expérience (l'âge devrais je dire?) mes envies évoluent. Le goût de la découverte aussi bien à proximité que dans les rares contrées encore sauvages est désormais une motivation essentielle de ma pratique.  L'autonomie et l'adaptation par la connaissance intime du milieu reste à mes yeux essentielle et ne doit pas être mangée par la course à la technologie et au matériel. 
Ski, marche, grimpe, crapahutage, bivouac et hôtel tout me va tant que c'est fluide : pour cela mettre la montagne à la bonne hauteur pour le groupe est une garantie de réussite et de bonne humeur !

Devenir guide, un rêve d’enfant ?
Non, enfant je voulais, je pense rester enfant, être guide c'est peut être le rester par certain coté : l'envie de faire des choses où la "rentabilité" est un critère vite dépassé par la beauté, le coté absolu de la montagne. 

Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ?
Le fait que même en vacances je fais la même chose qu'au travail : de la montagne, de la grimpe, de la voile désormais car enfant je pense qu'être navigateur m'inspirait quand même un peu

Quelle est ton expédition la plus marquante ?
C
hacune d'entre elle : Groenland avec des clients en autonomie complète pendant 17 jours, ouverture de voie à 6500 en Bolivie, 15 jours de grimpe sur les tepuy de la jungle vénézuélienne, 1 mois sur un voilier en terre de feu pour explorer les sommets de la Cordillère encore inexplorés de Darwin: 2 ascensions techniques sur sommets vierges ...

Quelle a été ta plus belle rencontre ?
L
a prochaine, c'est comme les voyages ou autre, c'est se frotter aux différences qui stimule.

Aimes-tu te fixer des défis toujours plus fous les uns que les autres ? 
Non, j'attend d'abord d'en rêver puis ensuite j'essaie ! 

Quel est ton secret pour garder la forme ?
Ecouter mon corps mais pas ma flemme

De quel objet ne te sépares-tu jamais ?
Un livre si possible mais j'en fais as une maladie!

Quel est ton plat/repas préféré quand tu rentres après plusieurs jours d’aventure ? 
Du cantal vieux avec du pain frais

Quel est ton modèle/ton inspiration dans la vie ?
Des influences multiples; un copain guide qui a bcp bourlinguer en alpinisme à bon nveau: A Cayrol notamment. Mon inspiration: la phrase: je suis chez moi partout. 

Si tu étais une ville, un animal ou un monument, lequel serais-tu ?
Une case africaine : fait avec les matériaux sur place, 1 pièce unique, une chaleur humaine avant tout! 

Suggestions d’expédition.

Contact

Une question ?
N'hésite pas à contacter l'équipe !