Pierre-Idris


"Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent »

Pour la petite histoire, je m’appelle Pierre-Idris Mehdi et je suis né le 23 Avril 1996. Je réside actuellement sur Chamonix , la capitale mondiale de l’Alpinisme. J’ai quitté le beau soleil de la Provence et des Hautes Alpes pour me rapprocher au plus prés des « grandes montagnes » et de tous ses itinéraires si magiques.
Grand amoureux de la montagne, je la pratique dans toutes ses facettes, de l’escalade technique en montagne, aux cascades de glace et aux belles lignes de mixte, en passant par le ski et ses belles pentes raides. La montagne est si belle et si épanouissante que j’y passe le plus clair de mon temps entre amateurisme et professionnalisme. Grand amoureux des gens et de la montagne, j’exerce ce si beau métier de guide, comme un rêve. Chaque ascension est différente et me rempli de bonheur. Un moment unique gravé dans le temps qui vous fera encore plus aimer la montagne.

Devenir guide, un rêve d’enfant ? 
- Un rêve d’adolescent plutôt, à partir de 15ans, je ne rêvais plus que de sommets et les cours de maths se transformaient souvent en cours de dessin des grands sommets de l’arc alpin.. 
 
Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ? 
- Un métier passion dans un milieu passionnant, quoi de plus ? Non pour moi c’est le plus beau métier qui puisse exister. Chaque ascension est tellement différente et enrichissante que la routine n’existe pas. D’une initiation à une grande course technique avec clients, la richesse de notre métier est de voir le sourire et le bonheur dans les yeux des clients. 
 
Aimes-tu te fixer des défis toujours plus fous les uns que les autres ?
- Les défis ou les ascensions techniques, oui j’adore ça. J’ai toujours était un peu hyperactif et je marche pas mal avec des challenges. Et je pense que c’est aussi un des moteurs de notre métier de continuer en amateur à se mettre des défis ou des ascensions techniques. 
 
Quel est ton secret pour garder la forme ?
- Pour garder la forme, rien de mieux que de fréquenter la montagne matin midi et soir toute l’année. En changeant de support avec les saisons, mais toujours la haut, qu’il pleuve, qu’il vente qu’il fasse beau, avec toujours la même motivation. 

Suggestions d’expédition.

Contact

Une question ?
N'hésite pas à contacter l'équipe !