Jean

Jean est aventurier comme on n'en croise pas à tous les coins de rue. Du Groënland à la Géorgie du Sud, de l'Europe à la Terre de Baffin, voguant entre sommets et océans, ses nombreuses aventures se nourrissent toutes d'une même passion: celle de la nature et de son exploration. Vous vous souviendrez de sa rencontre... ses histoires résonnent encore dans nos têtes, mais attention, vous n'aurez plus qu'une envie: tout quitter et sillonner le monde !

Devenir guide, un rêve d’enfant ?
Oui, en quelque sorte, car pour moi, enfant, qui ne rêvait que d'aventures (mais pas forcément en montagne...), ce métier était celui qui symbolisait et promettait  le plus d'aventures, de temps passé dans la nature, et donnait une certaine forme de liberté et de richesse intellectuelle grâce aux rencontres et échanges sans fard que cela permettait..
 
Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ? 
Pas un seul guide ne fait exactement le même métier que son collègue, ni ne fait la même chose tout au long de sa carrière, il y a moyen de ne jamais s'ennuyer et rien que pour cela, il est difficile d'envisager une autre carrière...
 
Quelle est ton expédition la plus marquante ? 
Toutes les expéditions sont très marquantes pour des raisons différentes, que ce soit avant, pendant ou même des années après, je me refuse donc à classifier ou "noter" mes expériences, ça serait un peu comme si on demandait à un parent de nommer celui de ses enfants qu'il préfère ;)
 

Ce sont l'accumulation des rencontres qui font une partie de ce que nous sommes. Bien sûr, certaines sont plus fortes et comptent bien plus que d'autres mais chacune comporte ses richesses qu'il faut savoir déceler.

 
Aimes-tu te fixer des défis toujours plus fous les uns que les autres ? 
Je n'aime pas les mots "défis" et "fou", car à mon sens, ils n'ont pas leur place, même dans la réalisation de projets très ambitieux, ce qui compte pour moi est d'être en accord avec mes idées et mes actes et de toujours avoir en stock des projets afin de construire et remplir ma vie de cette richesse...
 
 Quel est ton secret pour garder la forme ? 
Avoir un objectif chaque matin en se levant quel qu'il soit permet de ne pas s'endormir sur ses lauriers et de ne pas devenir une grosse loche (sorte de limace humaine). Essayer de trouver et générer du positif en (presque) toute chose et toute personne, cela permet de recevoir ce que l'on sème !
 
De quel objet ne te sépares-tu jamais ? 
De mes jumelles lorsqu'elles ne disparaissent pas dans un abîme, à mon sens, indispensables pour assouvir ma curiosité, faire rejaillir la beauté des lieux ou de la faune et même optimiser la sécurité.
 
Quel est ton plat/repas préféré quand tu rentres après plusieurs jours d’aventure ?
Un couscous ou tajine avec une bonne salade
 
Si tu étais une ville, un animal ou un monument, lequel serais-tu ?
J'ai une préférence pour le tichodrome, tant c'est une joie de croiser son vol furtif, discret et inattendu...
Viens me retrouver !

Expédition menée