Jean

Après une première vie professionnelle très riche en tant qu’éducateur, je me réoriente vers ce métier d’accompagnateur en montagne. Derrière ces deux mots, il y a trois dimensions qui me tiennent particulièrement à cœur. Partage, effort, contemplation. C’est principalement ce que je recherche en allant là-bas ou là-haut, dans cette envie d’aller voir toujours un peu plus loin. Et c’est principalement ça aussi qu’il me plait de transmettre.

Devenir guide, un rêve d’enfant ?
C’est à l’adolescence que l’idée à germer, soutenue par le besoin d’être avec les autres dans l’effort, et de découvrir une nature hors des sentiers battus.

Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ?

C’est un métier passion, que j’exerce dans une région exceptionnelle et qui allie la découverte de la nature et la rencontre de l’autre.

Mon métier me pousse à explorer la montagne, et ce que je recherche en allant là-bas ou là-haut, c'est cette envie d’aller voir toujours un peu plus loin. C’est principalement cela qu’il me plait de transmettre, la curiosité et la capacité à se dépasser.


Quel est ton secret pour garder la forme ?
L’envie d’être dehors quelques soit le temps, pour s'entraîner et découvrir de nouveaux coins.

Quel est ton plat/repas préféré quand tu rentres après plusieurs jours d’aventure ?
Un plat de lasagnes, parce que c’est difficile de les cuisiner en bivouac.

Viens me retrouver !

Expéditions menées