Emilie et Alexandre

L’histoire d’Alexandre et d’Emilie, c’est celle de deux âmes aventurières. Amoureux des grands espaces, l’un est passionné de voile et l’autre de montagne. 
Vivre simplement et intensément au rythme des flots, du vent et du soleil, voilà ce qui les anime et ce qu’ils vous proposent de vivre avec eux ! À deux, ils réunissent les ingrédients pour la recette d’un séjour voile et randonnée mêlant découverte, apprentissage, voyage, ressourcement et expérience de vie totalement insolite. 

Le monde est sans frontière c'est la faute à la mer, libre comme le ruisseau c'est la faute à la rando. 


EMILIE

Devenir guide, un rêve d’enfant ?
Plus exactement : Travailler dans la nature, mon rêve d'enfant. C'est ainsi que j'ai d'abord suivi des études dans l'eau et l'environnement : les rivières torrentielles de montagne et leur risques d'inondation, de laves torrentielle et d'érosion ! C'est ensuite que je me suis tournée vers le métier d'AMM en complémentarité, en même temps que je mêlais ma passion de la montagne et de la mer pour n'en former qu'une : celle des grands espaces et de la nature sauvage !

Quelle est ton expédition la plus marquante ?
La traversée du Pelvoux en alpinisme à 15 ans : ce sommet qui me faisait rêver depuis mon enfance, j'y étais, j'en avais fait la longue traversée. Il était devenu accessible ce sommet inaccessible redoutable et somptueux. J'ai alors découvert que rien n'était inaccessible, cette sensation que tout est possible. Et depuis je m’efforce de vivre ma vie ainsi : rien n'est impossible.

Quelle a été ta plus belle rencontre ?
Il y en a tellement !!

Quel est ton plat/repas préféré quand tu rentres après plusieurs jours d’aventure ?
Le bœuf bourguignon de maman. Même les grands aventuriers aiment se faire choyer par leurs parents :-) 

Quel est ton modèle/ton inspiration dans la vie ?
Nelson Mandela avec sa phrase "je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends". Ou le Petit Prince, j'hésite entre les deux. 

Si tu étais une ville, un animal ou un monument, lequel serais-tu ?
Briançon qui a pour elle comme principal atout d’être vraiment au pied des montagnes et pour sa lumière aussi, celle des alpes du sud. 
Un animal, je dirais une louve, pour son coté sauvage et sociable à la fois. 
 

ALEXANDRE


Qu’est ce qui fait que tu ne changerais de travail pour rien au monde ?
Se lever le matin au cœur de la nature

Quelle est ton expédition la plus marquante ?
La transatlantique retour, dans des conditions sportives et engagées.

Quelle a été ta plus belle rencontre ?
Emilie ! 

Quel est ton secret pour garder la forme ?
Le Miel !

Quel est ton plat/repas préféré quand tu rentres après plusieurs jours d’aventure ?
Un bon Dal Bat pour caler une fin d'ours, ou un petit dèj dans la ville qui s'éveille après une navigation de plusieurs jours qui s'est finie par une arrivée de nuit au port : fin d'aventure au petit matin pour moi et début de journée pour d'autres, à la croisée des mondes.

Si tu étais une ville, un animal ou un monument, lequel serais-tu ?
Le manneken-piss, pour son coté "Gavroche"
Viens me retrouver !

Expéditions menées