Julien Haass


Explorateur de longue distance - Traversée des Etats-Unis à pied par le Pacific Crest Trail

Julien Haass
Julien ne cherche à impressionner personne. Il s'exprime au nom de son expérience et toujours avec nuance. En quête du bon équilibre de vie, entre les moments pour lui et les moments de partage sur sa passion des grands espaces. 

"Hike your own hike"

  • Comment es-tu entré dans le monde de l'exploration ?

Je suis entré dans le monde de l’aventure par la porte de l’ordinaire. Enfant solitaire, je l’ai souvent effleurée par l’imagination, les rêves et mes lectures. Et puis, je l’ai ouvert, bien plus tard, à grand coup de pied, le jour où j’ai pris conscience que ce monde n’est pas celui d’une élite, qu’il pas n’est réservé à l’extraordinaire, que l’aventure ne dépend pas que de financements ou de sponsors pour réussir un exploit dans un bout du monde. J’ai défoncé la porte et je suis entré dans le monde de l'aventure le jour où j’ai compris que je pouvais la vivre n’importe où, n’importe quand et presque n’importe comment. 
C’est mon « hike your own hike », vivre sa propre vie, incarner sa propre aventure. 

  • Quelle est ton expédition la plus marquante ?

Mon expédition la plus marquante est ma traversée des Etats-Unis à pied et en autonomie totale, une marche de 4500 kilomètres qui a débuté à la frontière du Mexique pour finir au Canada. J’ai vécu 5 mois immergé dans la nature, dans le sauvage. J’a traversé un désert, une chaine de montagnes enneigées pendant un mois, des forêts immenses, des plaines et des volcans. J’ai rencontré la solitude et plein de personnes incroyables. Avec moins de 5 kilos sur le dos, j’ai pu vivre simplement, sans un gramme de trop. Je ne me suis jamais senti aussi vivant. 

  • De quel objet ne te sépares-tu jamais ?

Malheureusement mon téléphone, mon couteau suisse 2.0 qui me guide avec ses cartes enregistrées, me connecte à mes proches avec un message, permet de mettre sur pause mes pensées avec la musique, garde mes souvenirs avec le dictaphone et fige des instants avec la photo. 

  • Quelle a été ta plus belle rencontre ?

Les Trails Angles aux Etats-Unis. Toutes ces personnes qui ont laissé une glacière pleine de sodas sur un rocher, toutes celles qui sont venus cuisiner au détour d’un chemin, toutes celles qui  m’ont pris en stop pour aller ravitailler, m’ont accueilli chez elles pour une douche, une lessive ou quelque fois même un lit. Sans jamais rien demander. Juste pour le plaisir de partager, de rencontrer, de participer, à leur manière, à mon aventure. Ils ont été l’âme de ma traversée et m’ont réconcilié avec celle du monde. Je leur dis encore merci. 

  • Quel est ton rituel quand tu rentres après plusieurs jours d’aventure ? 

Une pizza ! Et la plus grande possible. Des couleurs, de la chaleur et du bonheur. 

Ses expéditions coup de coeur

Contact

Une question ?
N'hésite pas à contacter l'équipe !